Paracétamol

Propriétés

Le paracétamol a des propriétés antalgique et antipyrétique qui agissent vingt minutes après sa prise et durant quatre heures.

Posologie

Chez l'adulte : La posologie unitaire usuelle est de 1g par prise, à renouveler au bout de 4 à 8 heures selon la forme galénique. La dose standard est de 3g par jour, mais peut être augmentée à 4g par jours.

Chez l'enfant : La dose quotidienne de paracétamol recommandée est d'environ 60 mg/kg/jour, à répartir en 4 ou 6 prises, soit environ 15 mg/kg toutes les 6 heures ou 10 mg/kg toutes les 4 heures.

    A titre indicatif :
  • Enfant de 3 à 5 kg : ½ suppositoire à 100 mg, 1 à 4 fois par jour.
  • Enfant de 6 à 8 kg : 100 mg, 1 à 4 fois par jour.
  • Enfant de 8 à 12 kg : 150 mg, 1 à 4 fois par jour.
  • Enfant de 12 à 16 kg : 200 mg, 1 à 4 fois par jour.
  • Enfant de 16 à 24 kg : 300 mg, 1 à 4 fois par jour.
  • Enfant de 25 à 30 kg : 300 mg, 1 à 6 fois par jour.
  • Enfant de 30 à 40 kg : 500 mg, 1 à 4 fois par jour.
  • Enfant de plus de 40 kg : 500 mg, 1 à 6 fois par jour.
Formes disponibles
  • Paracétamol (Doliprane ®, Efferalgan ®)
  • Ou en association avec
  • Caféine et/ou vitamine C (algodol caféine ®, Doliprane vitamine C ®)
  • Aspirine + caféine ou vitamine C (Actron ®)
  • Codéine (Codoliprane ®, Klipal ®)
  • Codéine + caféine (Prontalgine ®)
  • Tramadol (Ixprim ®)
  • 2,4 % sans sucre suspension buvable
  • Solution buvable à 30 mg/ml en flacon de 90 ou 150mL
  • 80 mg, 150 mg, 250 mg, poudre effervescente
  • 100 mg, 150 mg, 200 mg, 300 mg, poudre pour solution buvable, suppositoire
  • 500 mg comprimé, comprimé orodispersible, comprimé effervescent, gélule, poudre pour solution buvable
  • 1000 mg comprimé, comprimé effervescent, gélule, poudre pour solution buvable, suppositoire
  • ...
Grossesse - Allaitement

Il n'existe pas de contre-indication à la prise de paracétamol aux doses usuelles durant la grossesse ou l'allaitement.

Aspirine

Précaution d'emploi

L’aspirine a une action prolongée sur l’hémostase primaire : elle inhibe de façon irréversible l’adhésion des plaquettes atteintes. C'est pourquoi la SFCO l'a exclue des recommandations en chirurgie-buccale chez l'adulte.

Propriétés

L’acide acétylsalicylique ou Aspirine fait partie du groupe des Anti-inflammatoires Non Stéroïdien (AINS). Il possède des propriétés antalgiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires

Posologie

Nous nous intéressons ici à la posologie utilisée concernant la thérapie des douleurs légères à modérées.

  • Chez l’enfant, la dose recommandée est de 60mg/kg/j répartis en 4 ou 6 prises.
  • Chez l’adulte, la dose quotidienne maximale est de 3g, à répartir en plusieurs prises, espacées de 4 à 6 heures.
  • Chez les sujets âgés, la dose maximale est de 2g.
Formes disponibles
  • Acide acétylsalicylique (Aspegic ®, Aspirine protect ®)
  • Ou en association avec :
  • Caféine et/ou vitamine C (Aspro caféine ®, Aspro vitamine C ®)
  • Paracétamol + caféine (Novacetol ®,Aspirine paracétamol ®)
  • ou encore au clopidogrel, dipyridamole, pravastatine ou métoclopramide mais pour d'autres objectifs que l'analgésie.
  • 100, 250, 500 ou 1000 mg poudre pour solution buvable en sachet dose (nourisson, enfant ou adulte)
  • 320 et 500 mg comprimé
  • 500 mg comprimé effervescent, comprimé à croquer
Grossesse

Des effets néfastes pour la mère et l'enfant à naître ont été mis en évidence lorsque l'aspirine, comme les autres AINS, est utilisée au cours des 4 derniers mois de la grossesse ; le risque existe même avec une seule prise et même si la grossesse est à terme.

En conséquence, en dehors de certaines situations médicales très particulières, l'aspirine ne peut être utilisée que de façon ponctuelle pendant les 5 premiers mois, et son usage est contre-indiqué à partir du 6e mois.

Allaitement

L'aspirine passe dans le lait maternel : son usage est déconseillé chez la femme qui allaite.

Ibuprofène

Propriétés

L'ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), appartenant au groupe des propioniques, dérivé de l'acide arylcarboxylique.
Il possède des propriétés antalgique, antipyrétique, anti-inflammatoire et inhibitrice de courte durée des fonctions plaquettaires.

Posologie
  • L’ibuprofène en comprimé est réservé à l’enfant de plus de 20 kg, soit environ 6 ans.
  • Chez l’enfant de 20 à 30 kg, soit de 6 à 11 ans environ, la posologie est de 200 mg à renouveler toutes les 6h si nécessaire, sans dépasser 600 mg.
  • Chez l’adulte ou l’enfant de plus de 30 kg, la posologie est de 200 à 400 mg, à renouveler toutes les 6 h, sans dépasser 1200 mg par jour.
  • Les poudres pour suspension buvable (Ibuprofène mylan ®) sont réservées aux enfants de 3 mois à 12ans.

La durée du traitement est de 3 à 5 j maximum.

Formes disponibles
  • Ibuprofene almus®, Advil®
  • Ou en association avec :
  • l’arginine (Spifen ® 200 ou 400 mg) ou à de la lysine (Spédifen ®) pour une action plus rapide
  • la pseudoephédrine (Rhinadvil ®) ou au lévomenthol (Cliptol ®) pour d'autres applications
  • 20 mg/ml enfant et nourisson sans sucre, suspension buvable (de 3 mois à 12 ans)
  • 100, 200 ou 400 mg comprimés, suspension buvable,
Grossesse
  • Sauf nécessité absolue, ce médicament ne doit pas être prescrit chez une femme qui envisage une grossesse ou au cours des 5 premiers mois de grossesse (24 premières semaines d'aménorrhée). Si ce médicament est administré chez une femme souhaitant être enceinte ou enceinte de moins de 6 mois, la dose devra être la plus faible possible et la durée du traitement la plus courte possible. Une prise prolongée est fortement déconseillée.
  • A partir du début du 6ème mois (au-delà de 24 semaines d'aménorrhée) : toute prise de ce médicament, même ponctuelle, est contre-indiquée. Une prise par mégarde à partir de cette date justifie une surveillance cardiaque et rénale, fœtale et/ou néonatale selon le terme d'exposition. La durée de cette surveillance sera adaptée à la demi-vie d'élimination de la molécule.
Allaitement

L'ibuprofène passe faiblement dans le lait maternel : néanmoins, par mesure de prudence, il est déconseillé pendant l'allaitement.

Acide Tiaprofénique

Propriétés

L'acide tiaprofénique est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), appartenant au groupe des propioniques, dérivé de l'acide arylcarboxylique.
Il possède les propriétés suivantes : activité antalgique, activité antipyrétique, activité anti-inflammatoire et inhibition des fonctions plaquettaires.

Posologie
  • Chez l’adulte en traitement d’attaque, la posologie est de 200 mg, trois fois par jour, sans dépasser 600 mg. En traitement d’entretien, à partir du quatrième jour, il est possible de passer à 300 ou 400 mg/jour.
  • Chez l’enfant, il est prescrit à partir de 15kg soit environ quatre ans, avec une dose de 10mg/kg/jour.
Formes disponibles
  • Surgam ®, Acide tiaprofenique arrow ®
  • 100 ou 200 mg en comprimé
Grossesse

Des effets néfastes pour l'enfant à naître ont été mis en évidence lorsque les AINS sont utilisés au cours des 4 derniers mois de la grossesse ; le risque existe même avec une seule prise et même si la grossesse est à terme. L'usage de ce médicament est contre-indiqué pendant cette période.

Pendant les 5 premiers mois, l'effet de ce médicament est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement

Les AINS passent dans le lait maternel. Leur utilisation chez la femme qui allaite est déconseillée sans avis médical.

Acide Niflumique

Propriétés

L'acide niflumique est un anti-inflammatoire non stéroïdien de la classe des acides fénamiques. Par voie locale, il possède une activité anti-inflammatoire et antalgique. Par voie systémique, il possède les propriétés antalgiques, antipyrétiques, anti-inflammatoires, et d'inhibition de courte durée des fonctions plaquettaires.

Posologie
  • Chez l'enfant à partir de 12 ans : 2 à 3 gélules par 24 heures, soit 500 à 750 mg d'acide niflumique par 24 heures.
  • Chez l'adulte, la posologie usuelle est de 3 à 4 gélules par 24 heures à répartir dans la journée, soit 750 à 1 000 mg d'acide niflumique par 24 heures. Cette posologie peut être portée à 1 500 mg d'acide niflumique par 24 heures dans les manifestations inflammatoires sévères.
Formes disponibles
  • NIFLURIL® 250 mg gélule
Grossesse

L'inhibition de la synthèse des prostaglandines par les AINS peut affecter le déroulement de la grossesse et/ou le développement de l'embryon ou du fœtus.

Sauf nécessité absolue, ce médicament ne doit pas être prescrit chez une femme qui envisage une grossesse ou au cours des 5 premiers mois de grossesse (24 premières semaines d'aménorrhée). Si ce médicament est administré chez une femme souhaitant être enceinte ou enceinte de moins de 6 mois, la dose devra être la plus faible possible et la durée du traitement la plus courte possible. Une prise prolongée est fortement déconseillée.

A partir du début du 6e mois (au-delà de 24 semaines d'aménorrhée) : toute prise de ce médicament, même ponctuelle, est contre-indiquée. Une prise par mégarde à partir de cette date justifie une surveillance cardiaque et rénale, fœtale et/ou néonatale selon le terme d'exposition. La durée de cette surveillance sera adaptée à la demi-vie d'élimination de la molécule.

Allaitement

Les AINS passant dans le lait maternel, ce médicament est déconseillé chez la femme qui allaite.

Acide Méfénamique

Propriétés

L'acide méfénamique est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), de la famille des fénamates. Il possède des activités antalgique, antipyrétique, anti-inflammatoire, et entraine une inhibition de courte durée des fonctions plaquettaires.

Posologie
  • Pour le traitement des douleurs, à partir de 12 ans : 1 à 2 gélules à 250 mg par prise, 3 fois par jour, soit 750 mg à 1500 mg par jour.
  • La posologie doit être réduite chez le sujet âgé.
Formes disponibles
  • PONSTYL 250 mg gélule
Grossesse

Des effets néfastes pour l'enfant à naître ont été mis en évidence lorsque les AINS sont utilisés au cours des 4 derniers mois de la grossesse ; le risque existe même avec une seule prise et même si la grossesse est à terme. L'usage de ce médicament est contre-indiqué pendant cette période.

Pendant les 5 premiers mois, l'effet de ce médicament est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement

Ce médicament passe dans le lait maternel : par mesure de prudence, il est déconseillé pendant l'allaitement.

Kétoprofène

Propriétés

Le kétoprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien dérivé de l'acide aryl carboxylique, du groupe des propioniques. Il possède des propriétés antalgique périphérique et centrale, antipyrétique, anti-inflammatoire et d'inhibition de courte durée des fonctions plaquettaires.

Posologie
  • Pour le traitement des douleurs, à partir de 15 ans : 1 comprimé à 25 mg, à renouveler si nécessaire, sans dépasser 3 comprimés à 25 mg, soit 75 mg par jour.
  • Les comprimés sont à prendre de préférence au cours d'un repas.
Forme disponible
  • TOPREC® 25mg comprimé
  • Existe aussi en forme injectable ou pour perfusion
Grossesse

Des effets néfastes pour l'enfant à naître ont été mis en évidence lorsque les AINS sont utilisés au cours des 4 derniers mois de la grossesse ; le risque existe même avec une seule prise et même si la grossesse est à terme. L'usage de ce médicament est contre-indiqué pendant cette période.

Pendant les 5 premiers mois, l'effet de ce médicament est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement

Ce médicament passe dans le lait maternel : par mesure de prudence, il est déconseillé pendant l'allaitement.

Morniflumate

Propriétés

Le morniflumate est un anti-inflammatoire non stéroïdien, ester morpholino-éthylique de l'acide niflumique. Il possède les propriétés suivantes : propriétés antalgique, antipyrétique, anti-inflammatoire et d'inhibition de courte durée des fonctions plaquettaires.

Posologie
  • Chez l'adulte (suppositoire de 700mg) : 1 suppositoire 2 fois par jour, soit 1400 mg de morniflumate par 24 heures.
  • Chez l'enfant (suppositoire de 400mg) :
    • De 6 à 30 mois : ½ suppositoire, soit 200 mg de morniflumate, 2 fois par jour.
    • De 30 mois à 12 ans : 1 suppositoire, soit 400 mg de morniflumate, par 10 kg de poids et par jour sans dépasser 3 suppositoires par jour.
Forme disponible
  • NIFLURIL® ENFANTS 400 mg suppositoire
  • NIFLURIL® ADULTES 700 mg suppositoire
Grossesse

Des effets néfastes pour l'enfant à naître ont été mis en évidence lorsque les AINS sont utilisés au cours des 4 derniers mois de la grossesse ; le risque existe même avec une seule prise et même si la grossesse est à terme. L'usage de ce médicament est contre-indiqué pendant cette période.

Pendant les 5 premiers mois, l'effet de ce médicament est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement

Ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament.

Naproxène

Propriétés

Le naproxène sodique est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), dérivé de l'acide arylcarboxylique appartenant au groupe des propioniques. Il possède les propriétés suivantes : activités anti-inflammatoire, antalgique, antipyrétique et inhibitrice des fonctions plaquettaires.

Posologie
  • Comprimés à 550 mg et à 275 mg : Chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans - ½ à 2 comprimés à 550 mg ou 1 à 4 comprimés à 275 mg, soit 275 à 1100 mg par 24 heures.
  • Comprimés à 220 mg : Chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans - 1 comprimé à 220 mg, à renouveler si nécessaire toutes les 8 à 12 heures, sans dépasser 3 comprimés à 220 mg, soit 660 mg par jour.
Forme disponible
  • ALEVETABS 220 mg, comprimé pelliculé
  • APRANAX® 275 mg ou 550 mg, comprimé pelliculé et comprimé pelliculé sécable
  • NAPROXENE SODIQUE 550mg, comprimé pelliculé sécable
Grossesse

Des effets néfastes pour l'enfant à naître ont été mis en évidence lorsque les AINS sont utilisés au cours des 4 derniers mois de la grossesse ; le risque existe même avec une seule prise et même si la grossesse est à terme. L'usage de ce médicament est contre-indiqué pendant cette période.

Pendant les 5 premiers mois, l'effet de ce médicament est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement

Les AINS passent dans le lait maternel. Leur utilisation chez la femme qui allaite est déconseillée sans avis médical.

Fénoprofène

Propriétés

Le fénoprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien, appartenant au groupe des propioniques, dérivé de l'acide arylcarboxylique, ayant une activité antalgique et antipyrétique à faibles doses.

Posologie
  • Réservé à l'adulte et à l'enfant à partir de 15 ans.
  • Usuellement, chez l'adulte et l'enfant de plus de 15 ans : 1 comprimé à 300 mg 3 à 4 fois par jour.
  • En cas de douleur aiguë intense, il est possible de prendre une dose initiale de 2 comprimés, soit 600 mg de fénoprofène.
Forme disponible
  • NALGÉSIC® 300mg, comprimé pelliculé
Grossesse

Des effets néfastes pour l'enfant à naître ont été mis en évidence lorsque les AINS sont utilisés au cours des 4 derniers mois de la grossesse ; le risque existe même avec une seule prise et même si la grossesse est à terme. L'usage de ce médicament est contre-indiqué pendant cette période.

Pendant les 5 premiers mois, l'effet de ce médicament est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement

Ce médicament passe dans le lait maternel : par mesure de prudence, il est déconseillé pendant l'allaitement.

Glucocorticoïdes

Propriétés

Les Glucocorticoïdes ou anti-inflammatoires stéroïdiens utilisés seuls n’ont pas un effet analgésique cliniquement significatif. A cause de cet effet analgésique faible, ils sont utilisés, en combinaison avec des antalgiques, pour gérer au mieux les manifestations inflammatoires (œdème et trismus) et pourraient prévenir les douleurs neuropathiques post- opératoires. En revanche, leur association avec un AINS est déconseillée.

Posologie

Les glucocorticoïdes doivent être, pour des actes sous anesthésie locale ou loco-régionale, absorbés préférentiellement par voie orale. Il faut alors tenir compte du délai d’action des molécules et ainsi débuter le traitement au minimum 4h avant l’intervention. Généralement, la veille lorsque l’intervention se déroule le matin et le matin lorsqu’elle se déroule l’après-midi. La dose quotidienne est de 1mg/kg équivalent prednisone en une seule prise, le matin.

La durée du traitement est une cure courte, de 3 à 5 jours maximum.

Comme la cure est courte, elle ne justifie pas à elle seule la prescription d’antibiotique, l’augmentation du risque infectieux n’étant pas cliniquement prouvé pour ce type de traitement. En revanche, ce type de cure peut révéler une infection latente.

Plus d'information sur les AIS dans les Recommandations pour la prescription des anti-inflammatoires en chirurgie buccale chez l’adulte éditées par la Société francophone de médecine buccale et chirurgie buccale en 2008

Pour la Prednisolone :
Grossesse

Dans l'espèce humaine, les études scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de risque de malformation lors de l'utilisation de ce médicament pendant la grossesse. Seul votre médecin peut apprécier la nécessité du traitement et son risque pendant la grossesse.

Lorsqu'une maladie grave impose un traitement prolongé chez la mère, une surveillance médicale du nouveau-né est nécessaire.

Allaitement

En cas de traitement prolongé, il peut être nécessaire d'interrompre l'allaitement : prenez l'avis de votre médecin.

Tramadol

Propriétés

Le tramadol est un analgésique central dont l'efficacité est due à la synergie, aux doses thérapeutiques, d'un effet opioïde dû à la fixation sur les récepteurs opioïdes de type µ, et d'un effet monoaminergique central dû à une inhibition du recaptage de la noradrénaline et de la sérotonine, mécanisme impliqué dans le contrôle de la transmission nociceptive centrale.
Comme les autres produits de cette classe, le tramadol possède des propriétés antitussives. Les effets sur le tractus gastro-intestinal sont faibles aux doses thérapeutiques. Les effets dépresseurs respiratoires du tramadol sont moindres que ceux de la morphine. Les études réalisées chez l'animal ont montré un potentiel de dépendance réduit par rapport à celui de la morphine et un potentiel de tolérance très faible.

Posologie
  • Pour le tramadol utilisé seul, la posologie chez l’adulte est de :
    • en cas de douleur aïgue : une dose d’attaque de 100 mg puis 50 ou 100 mg toutes les 4 à 6 heures, sans dépasser 400 mg/jour.
    • En cas de douleur chronique : une dose d’attaque de 50 ou 100 mg puis 50 ou 100 mg toutes les 4 à 6 heures, sans dépasser 400 mg/jour.
  • Chez l’enfant, la posologie habituelle par prise est de 1mg/kg, à renouveler 3 à 4 fois par jour en espaçant les prises de 6 à 8 heures. Le nombre de goutte de solution buvable par prise est calculé par la formule 0,4 x poids (en kg). La posologie maximale est de 2mg/kg/prise.
  • Pour le tramadol utilisé en association avec le paracétamol, la posologie :
    • chez l’adulte est de 75 mg de chlorhydrate de tramadol et 600 mg de paracétamol en dose initiale, suivie de doses complémentaires si nécessaire, sans dépasser 300 mg de chlorhydrate de tramadol et 2600 mg de paracétamol et en espaçant les prises d’au moins 6 heures.
    • Ce traitement n’est pas recommandé chez l’enfant de moins de 12 ans ou chez l’insuffisant rénal sévère.
Formes disponibles
  • Seul : Tramadol Arrow®, Tramadol Biogaran®, Topalgic®...
  • Associé au paracétamol : Ixprim®, Tramadol/Paracetamol Arrow®, Mylan, Sandoz, Teva...
  • Pour le tramadol seul :
    • 100 mg/mL en solution buvable
    • 50, 100, 150 ou 200 mg comprimé ou gélule
  • Pour le tramadol combiné avec du paracétamol :
    • 37,5 mg/325 mg comprimé effervescent ou comprimé pelliculé
Grossesse - Allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Par mesure de prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte.

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel. Son utilisation est déconseillée pendant l'allaitement. Une prise unique ne pose pas de problème.

Codéine

Propriétés

La codéïne est un alcaloïde de l'opium, agoniste morphinique pur.
Sur le système nerveux central, la dihydrocodéine possède une activité antalgique dont la puissance est environ le dixième de celle de la morphine.
Sur les centres respiratoires, la dihydrocodéine exerce une action dépressive, elle est antitussive.

Posologie

Certaines spécialités sont autorisées à partir de 12 ans (Dafalgan codeine®) et d’autres le sont à partir de 15ans (Klipal ®, Codoliprane ®) et ne sont pas recommandées avant.

  • De 12 à 15 ans, la posologie est de 1 comprimé toutes les 6 heures sans dépasser 4 comprimés par jour.
  • De 15 à 18 ans, a posologie est de 1 à 2 comprimés par prise toutes les 6 heures sans dépasser 6 comprimés par jour.
  • Chez l'adulte : Pour chaque spécialité, indifféremment du dosage de celles-ci, la posologie chez l’adulte est de 1 à 2 comprimés, à renouveler si nécessaire toutes les 6 heures sans dépasser 6 comprimés.
  • La dose quotidienne maximale est de 8 comprimés : il ne faut pas dépasser 4g de paracétamol par jour, ni 240 mg de codéine.
Formes disponibles
  • seule : Dicodin LP®, Paderyl®
  • Ou en association avec :
  • l’acide acétylsalicylique et du paracétamol (Novacetol ®),
  • du paracétamol (Codoliprane ®, Klipal ®),
  • du paracétamol et de la caféine (Prontalgine ®),
  • de l’ibuprofène (Antarene codeine ®)
  • 300 mg/25 mg et 600 mg/50 mg pour le Klipal®
  • 500 mg/30 mg pour le Dafalgan Codéine® et les génériques de Paracétamol-codéiné
  • 500 mg/20 mg pour le Claradol®
  • 200 mg/30 mg et 400 mg/60mg pour l'Antarene Codeine®
Grossesse - Allaitement

L’utilisation de ces spécialités lors de la grossesse peut être envisagée de manière ponctuelle, à la dose la plus faible, pendant la durée la plus courte et le moins souvent possible. Leur utilisation de manière chronique est à éviter.

La prise de paracétamol codéiné lors de l’allaitement est contre-indiqué.

Les effets du paracétamol et de la codéine sur la fertilité sont mal connus.

Opium

Propriétés

L’opium est un analgésique. Il limite les phénomènes diarrhéiques dus à la colchicine à laquelle il peut être associé.

Posologie
  • Contre-indiqué avant 15 ans
  • Une gélule d'Izalgi® contient 500mg de paracétamol et 25mg d’opium.
  • La posologie usuelle est d'une gélule à renouveller si besoin au bout de 4 à 6 heures, sans dépasser 4 gélules par jour.
  • La Lamaline® sous forme de gélule contient 300mg de paracétamol, 10mg d’opium et 30mg de caféine<./li>
  • La posologie usuelle est de 3 à 5 gélules par jour, avec 1 à 2 gélules par prise, sans dépasser 10 gélules par jour.
Formes disponibles
  • Il peut être associé :
  • au paracétamol (Izalgi ®)
  • à la caféine et au paracétamol (Lamaline ®)
  • au tiémonium méthylsulfate et à la colchicine (Colchimax ®) en traitement de la goutte.
  • Izalgi® en gélule uniquement
  • Lamaline® existe en gélule ou suppositoire.
Grossesse - Allaitement

Izalgi® et Lamaline® ne doivent pas être utilisé au cours de la grossesse et sont contre-indiqués lors de l'allaitement.

Morphine

En 2016, la HAS propose une fiche contenant les alternatives à la codéine chez l’enfant à partir de 1 an, pour le traitement des douleurs modérées à intenses. Dans celle-ci, la morphine est décrite comme la « molécule de choix pour les douleurs intenses ou en cas d’échec des antalgiques moins puissants »

Propriétés

Sur le système nerveux central, la morphine est dotée d'une action analgésique dose-dépendante. Elle peut agir sur le comportement psychomoteur et provoquer, selon les doses et le terrain, sédation ou excitation. Sur les centres respiratoires et celui de la toux, la morphine exerce, dès les doses thérapeutiques, une action dépressive. Les effets dépresseurs respiratoires de la morphine s'atténuent en cas d'administration chronique. La triple action sur le centre du vomissement, éventuellement sur le centre cochléovestibulaire ainsi que sur la vidange gastrique, lui confère des propriétés émétisantes variables. La morphine provoque enfin un myosis d'origine centrale.

Posologie
  • La posologie usuelle chez l’adulte est de 10mg toutes les 4h, soit 60mg/jour.
  • Chez l’enfant, la dose journalière est de 1mg/kg/jour.
  • Chez le patient fragile, toutes les posologies sont réduites de moitié et/ou espacées de 6 à 8 heures (patient très âgé, insuffisance rénale ou hépatique, hypoprotidémie…).
  • Chez le sujet très âgé, il convient de débuter le traitement avec une posologie de l'ordre de 2,5 à 5 mg de morphine orale LI 4 à 6 fois par jour, soit 10 à 30 mg par jour.
  • Chez l’insuffisant rénal, les posologies sont également réduites et la forme à libération prolongée peut être utilisée.
Formes disponibles

Elle existe sous différentes formes galéniques, permettant sa prescription chez l’enfant dès 6 mois, et même avant 6 mois hors AMM.

  • en comprimé sécables (Sevredol ®), ou à libération prolongée (Skenan LP ®).
  • en gélules ouvrables (Actiskenan ®),
  • en dosettes ou en flacon (Oramorph ®).

Le délai d’action de la forme libération immédiate est de 30 à 60 minutes et la durée d’action est de 4h. La forme libération prolongée possède un délai d’action de 2 à 4h et une durée d’action de 10 à 12h.

Prescription de la morphine
  • La morphine est considérée comme un stupéfiant et sa prescription nécessite une ordonnance sécurisée sur laquelle il doit être indiqué en toutes lettres, le nombre d’unité thérapeutique par prise, le nombre de prise ainsi que le dosage des spécialités.
Grossesse - Allaitement

La morphine peut être prescrite durant la grossesse, sous réserve de précautions telles que la surveillance d’un éventuel syndrome de sevrage chez le nouveau-né. Lors de l’allaitement, une dose unique de morphine est sans risque pour le nouveau-né, des doses répétées nécessitent la suspension de l’allaitement et une prise au long cours contre-indique l’allaitement.